Le Cercle Mozart soutient la création de la Maison Renaissance

Cette Maison, située à Juvignac, est destinée à devenir un lieu où se retrouveront les enfants en hospitalisation de longue durée et leurs parents. 


Coup d'envoi d'une initiative généreuse ! La première pierre de la Maison Renaissance a été posée le 18 octobre à Juvignac, dans le quartier Constellations, à quelques encablures du Centre hospitalier universitaire de Montpellier. Cette Maison a pour vocation d'accueillir les parents d'enfants hospitalisés pour une longue durée, et qui n'ont pas les moyens de se payer des hébergements coûteux sur place pendant toute la durée de l'hospitalisation. Ils pourront ainsi être présents pendant le séjour de leur enfant à l'hôpital. "Il ne faut plus rajouter la souffrance de l'éloignement à celle d'un enfant malade", expliquait Joël Fernandez, le président d'Espace Renaissance, l'association à l'initiative de cette Maison.

 

Espace Renaissance œuvre en faveur de l'enfance et Joël Fernandez est également le président de la commission Cœurs en Action du Cercle Mozart.

 

Aucune maison de ce type n'existait dans l'Hérault. Notre association soutient donc ce projet depuis son lancement, tant l'idée est généreuse et colle aux missions que nous nous sommes assignées : être aux côtés des plus fragiles. Cette année, nous avons donc débloqué une enveloppe de 10 000 €, somme que nous avons collectée en organisant diverses opérations, dont une vente aux enchères de vins prestigieux du sud de la France. Le promoteur GGL a, pour sa part, aidé l'association à acheter le terrain.

 

Lors de la pose de la première pierre, de nombreuses personnalités étaient présentes : Jean-Luc Savy, maire de Juvignac ; André Bonnary, membre du Cercle Mozart, qui représentait le président Michel Fromont, retenu par un empêchement ; Jacques Guipponi, président de GGL ; Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de sa Métropole ; André Deljarry, président de la CCI de l'Hérault ; Ciryl Meunier, maire de Lattes ; Patricia Weber, vice-présidente du Conseil départemental de l'Hérault, déléguée aux solidarités à la personne ; Lamine Gharbi, président de Cap Santé et président de la Fédération nationale de l'hospitalisation privée ; l'international Louis Picamoles et Benoît Pallaugue, deux joueurs du MHR...