Retour sur le Grand Oral des municipales du Cercle Mozart à Montpellier

L'organisation d'un Grand Oral des municipales est une première pour le Cercle Mozart qui reçoit d'habitude les candidats à tour de rôle. Il s'est déroulé le 26 février au Corum à Montpelliler.


Le Cercle Mozart avait décidé de convier l'ensemble des candidats en piste à son Grand Oral des municipales. Neuf d'entre eux étaient présents. Il s'agissait, dans l'ordre, de Mohed Altrad, Michaël Delafosse, Alenka Doulain, Alex Larue, Coralie Mantion, Kamy Nazarian, Clothilde Ollier, Jean-Louis Roumegas et Patrick Vignal. Philippe Saurel avait fait savoir, quant à lui, qu'il n'accepterait de débattre qu'entre les deux tours. Olaf Rokvam, devant le désistement du maire sortant, a finalement décliné l'invitation, jugeant cette absence inacceptable. Enfin, le youtubeur Rémi Gaillard, qui devait être présent, n'est tout simplement pas venu, sans même en avoir informé le Cercle Mozart préalablement.

 

Ce Grand Oral des municipales fut donc une réussite, sur plusieurs plans : d'une part, aucun autre débat n'avait, avant lui, réussi à réunir autant de candidats aux élections municipales à Montpellier ; d'autre part, il a fait le plein. La salle Pasteur du Corum, où il était organisé, peut contenir 745 places. La veille du débat, toutes avaient été réservées. Cette soirée n'était en effet accessible que sur invitation et des volants de places avaient été attribués à deux des partenaires du Cercle Mozart : Midi Libre et France Bleu Hérault qui avaient accepté de se charger, ensemble, de l'animation du débat. Élisabeth Badinier, Rédactrice en Chef de France Bleu Hérault, et Olivier Biscaye, Directeur de la Rédaction de Midi Libre, ont donc officié. Ils l'ont fait brillamment, sur la base des thématiques qu'avait établies la commission Aménagement et Grands Projets du Cercle Mozart : les enjeux environnementaux, logement, transport ; l'attractivité économique de Montpellier et, troisième grand thème, la dynamique du centre-ville. Le débat a duré plus de 2h30. Le Cercle Mozart, à la demande de son Bureau et notamment de son Président Jean-Marc Maillot, avait tenu à ce que les candidats soient traités de manière égalitaire, quelle que soit leur position dans les sondages. Le Cercle Mozart avait, pour cela, fait appel à un huissier de justice qui a décompté les temps de parole de chacun, afin qu'aucun ne soit lésé. À l'extérieur du Corum, il était possible de le vérifier. Car, Métropolitain, le troisième grand partenaire de cette soirée du Cercle Mozart, assurait la retransmission du débat en direct. Les directions des trois médias étaient, enfin, présentes sur place : pour Midi Libre, Jean-Benoît Baylet et Bernard Maffre, tous deux à la tête du groupe, et Claire Charbonnel, la Directrice Générale ; pour France Bleu Hérault, Anne-Marie Amoros, sa Directrice, et pour le groupe Métropolitain, Bertrand Fassio, son Gérant. 

 

Tout avait donc été prévu pour que la soirée se déroule dans les meilleures conditions à la fois pour le public, nombreux, et pour les candidats. Le Cercle Mozart avait également édité une plaquette qui présentait le constat dressé par sa commission Aménagement et Grands Projets sur les grandes problématiques montpelliéraines et les questions qu'elle comptait poser aux candidats. Ce document leur avait été remis trois semaines avant le Grand Oral, pour qu'ils se préparent à répondre, et il fut distribué à l'ensemble des invités juste avant le coup d'envoi de la soirée. L'organisation fut, là aussi, exemplaire, au point que son after a duré tard dans la soirée. Car le Cercle Mozart avait convié, outre ses membres et ses invités, l'ensemble des candidats à le rejoindre au buffet dinatoire qui suivait. Tous s'y sont rendus, preuve qu'ils avaient apprécié les marques d'attention qui leur ont été accordées.

 

Le Cercle Mozart ne prend jamais parti : son rôle est d'interpeller, pour défendre et valoriser et contribuer au dynamisle et à la vitalité du territoire sur lequel il est établi. "Nous souhaitons informer les candidats des attentes et des besoins des représentants de la société civile", avaient insisté Jean-Marc Maillot et Stéphane Muscat, le Président de la Commission Aménagement et Grands Projets, en préambule de la plaquette. Les candidats avaient été prévenus et informés. 

 

Voici donc quelques photos de la soirée, le lien pour télécharger la plaquette remise le soir du Grand Oral et les retours médias du débat : Midi Libre, France Bleu Hérault, plus lien à venir pour Métropolitain