Montpellier, une métropole attractive

26/10/2021

Discours d'introduction de Jean-Marc Maillot, Président du Cercle Mozart

Montpellier, une métropole attractive

Ce mercredi 13 octobre, le Cercle Mozart recevait Michaël Delafosse, Maire de Montpellier, au Domaine des Grands Chais à Mauguio, en compagnie de FCE, l’association des femmes chefs d’entreprises de l’Hérault, présidée par Dany Guiraudon. Le président de la métropole nous expliquait les changements qui ont lieu dans Montpellier et sa région et les améliorations mises en place pour ses habitants, dont le Cercle Mozart est un acteur clé à travers des évènements, des partenariats, et des manifestations diverses. Retour sur une conférence éclairante sur l’avenir du territoire.

Conférence de Michaël Delafosse au Cercle Mozart en compagnie de FCE

Le Cercle Mozart et le rayonnement montpelliérain

Montpellier : un territoire attractif et ses promesses d’aménagement

Montpellier est déjà une ville attractive en France, en témoignent les industries culturelles et créatives qui s’y implantent depuis déjà quelque temps, à l’instar de France Télévisions qui fait depuis 2018 de Montpellier une base de tournage pour ses séries que le groupe ne cesse de renforcer. Les visites fréquentes de Jack Lang, ancien ministre de la Culture et ambassadeur du territoire ou celles du Président de la République (reçu à Montpellier deux fois lors des six derniers mois) témoignent de l’importance croissante que prend la région Occitanie en France.

Faire rayonner la région en France et même en Europe, c’est l’objectif revendiqué du Cercle Mozart comme de Michaël Delafosse : « Je veux que notre ville soit inspirante, vous l’êtes par les projets que vous menez, nous devons l’être collectivement. Nous sommes une métropole qui fait et qui rayonne ». Tous les jours, de nouvelles initiatives naissent à Montpellier. Les transports ont été parmi les premiers bénéficiaires des changements récents : désormais gratuits les week-ends pour soutenir les commerces du centre-ville et pour soutenir la transition écologique, ils vont connaître prochainement de nombreux aménagements qui permettront d’améliorer leurs services.

 

Cercle Mozart : là où se fait le rayonnement du sport, de la culture et de l’actualité.

Si le sport est l’une des forces du territoire, comme en témoignait Sportissime®, évènement qui s’est tenu les 25 et 26 septembre derniers au Lac du Crès et qui a réuni plus de 15 000 personnes autour de 74 disciplines sportives, le Cercle Mozart apporte également son soutien sur la scène montpelliéraine, à diverses manifestations culturelles. Cela a été le cas par exemple pour l’Ecocirque André-Joseph Bouglione, premier grand cirque sans animaux où 300 membres du Cercle étaient présents lors de son ouverture, ce sera le cas le 20 novembre prochain, lors de l’inauguration de la rénovation des Toiles de l’Opéra Comédie, pour laquelle le Cercle a été mécène.

Mais la ville montpelliéraine se distingue ailleurs que sur le plan unique du divertissement et de la culture, puisqu’elle se veut l’épicentre de l’actualité française. Lors de la crise de la COVID-19 par exemple, le Cercle Mozart organisait des colloques sur la vaccination, sur l’addiction, livrait des repas aux soignants… Aujourd’hui à quelques mois des élections présidentielles, le Cercle Mozart souhaite s’inscrire dans le débat public comme il l’a fait avec le Grand Oral des municipales au Corum. Michaël Delafosse avait d’ailleurs répondu à l’invitation, et rappelle que le meilleur moment de sa campagne fut selon lui cet évènement organisé par le Cercle.

Discours d'introduction de Jean-Marc Maillot, Président du Cercle Mozart

Montpellier, au cœur de l’innovation

 

Med Vallée, « faire de Montpellier un pôle de classe européenne »

Si le renom de Montpellier est l’ambition du Cercle Mozart, elle est aussi celle de ses acteurs dans des domaines aussi variés que la santé, l’environnement et l’alimentation. C’est ce dont témoigne Med Vallée, un projet qui cherche à faire « de la métropole de Montpellier un pôle de classe mondiale en matière d’environnement, d’alimentation et de bien-vivre ». Le pôle se situera au nord de Montpellier, une position stratégique puisque les entreprises agronomiques s’y trouvent également.

Ce nouveau pôle jouira de partenaires majeurs en termes d’innovation : les grandes universités, les établissements de recherche et de soins, permettant ainsi aux entreprises de mieux s’implanter dans la région et d’attirer des investisseurs aussi bien que des talents tels que des étudiants, des chercheurs et des entrepreneurs sur le territoire.

 

Le quartier de Cambacérès et l’innovation numérique

Un objectif que partage le quartier de Cambacérès, dédié au numérique et à l’innovation. C’est sur 8000m² que prendra place la Halle de l’innovation, où se situera la French Tech et ses start-ups aujourd’hui installées dans l’ancienne mairie de Montpellier. Outre cette halle, qui sera principalement destinée au développement des start-ups, c’est la Halle Nova qui verra également le jour, un bâtiment prévu pour accueillir quatre écoles du groupe MediaSchool. Cette dernière comprendra des bureaux, des espaces de coworking, des commerces de proximité…

De manière générale, faire de Montpellier une place centrale en matière de French Tech, d’innovation et de médecine reste une priorité pour la région, et son rayonnement est aussi bien historique qu’actuel : la ville de Montpellier contient ainsi la plus ancienne faculté de médecine du monde, et Montpellier Business School se situe aujourd’hui dans le classement de Shanghai des meilleures écoles de commerce.

Conférence du Président de la métropole de Montpellier

Rayonnement économique

Le quartier de Cambacérès s’inscrit ainsi dans le renouveau de la ville de Montpellier, mais de nombreux autres facteurs viennent aussi y contribuer : des rendez-vous avec des acteurs économiques, la programmation en logement, l’augmentation du potentiel foncier pour attirer les entreprises avec les ZAC, les zones d’aménagement concertées de la ville (comme c’est le cas de la Med Vallée par exemple).

Beaucoup de travaux auront lieu pour aller dans ce sens, ce que Michaël Delafosse appelle « le prix du changement ». Montpellier se situe ainsi comme étant la ville la plus aidée en Occitanie avec un milliard d’euros alloués par l’État pour permettre à la ville d’effectuer les changements et aménagements souhaités.

 

Le jardin des plantes

Parmi les rénovations au programme, le Jardin des Plantes de la ville dispose de 5 millions d’euros pour une rénovation en profondeur. Plus ancien jardin botanique d’Europe, il a l’ambition de se classer au patrimoine mondial de l’UNESCO à la suite des aménagements prévus et accompagnés par Stéphane Bern, que le Cercle Mozart recevra prochainement.

« Notre histoire est notre modernité », dit Michael Delafosse, dont l’objectif est également d’attirer le plus de visiteurs possible dans ces lieux qui s’inscrivent dans la tradition de la région, pour également faire profiter de ce rayonnement à l’industrie du tourisme.

 

Le vin de la région

Cette dernière jouit d’ailleurs du renom de Montpellier en termes de culture vinicole. En effet, l’agglomération « concentre plus de la moitié de la recherche vitivinicole mondiale », avec 250 chercheurs et ingénieurs en œnologie. Un axe sur lequel la région fleurit depuis maintenant plusieurs siècles, puisque les professeurs de son école de médecine ont largement contribué au progrès viticole grâce à leurs vignobles qui se situaient à proximité de la ville. Elle est également le lieu où, au XIIIème siècle, l’alambic fut créé.

 

Une ville prospère

Forte d’une histoire et de traditions importantes en France, la région de Montpellier est également en passe de se développer à l’échelle européenne grâce au travail passionné de tous ses acteurs clés qui contribuent chaque jour un peu plus au rayonnement de la ville.

Jean-Marc Maillot Président Cercle Mozart
Michaël Delafosse, maire de Montpellier.

Newsletter

Si vous souhaitez être tenu informé de l'actualité du Cercle Mozart, inscrivez-vous à notre Newsletter en utilisant le formulaire ci-dessous.

Retour haut de page